PDF

Document de synthèse du Conseil linguistique de la Sarre

sur la politique des langues en Sarre


Le marché intérieur européen connaît aujourd'hui un développement dynamique d’exigence élevée que la Sarre, en tant que noyau central, doit satisfaire. Pour atteindre ce but, le Conseil linguistique de la Sarre est d'avis que la Sarre doit redoubler d'efforts dans le domaine de la politique des langues afin d’obtenir à l’avenir des résultats de plus ample portée.

Il importe dorénavant que les compétences en langues étrangères de chaque citoyen soient suffisamment développées pour assurer l’avenir professionnel et permettre l’approfondissement de la connaissance de sa propre culture ainsi que d'autres cultures. Les langues contribuent à la compréhension des individus entre eux, règlent les conflits interculturels et constituent une des bases de l’Europe dont les états membres se rapprochent de plus en plus. Ce fait est d'une importance capitale pour la région transfrontalière Sarre-Lor-Lux.



Parmi les mesures nécessaires pour arriver à ces fins, le Conseil linguistique de la Sarre cite en particulier:

  • l'explication des objectifs de la politique sarroise d'enseignement face au multilinguisme. Le Conseil linguistique  de la Sarre s'oppose dans ce contexte à toute tentative de n'enseigner qu'une seule langue à l'école;
  • dans l'intérêt des personnes concernées, les initiatives publiques et privées (fondation Mercator, projet lire-parler-écrire, etc.) concernant l'allemand deuxième langue dans le domaine préscolaire ainsi que primaire doivent harmoniser leurs concepts et intensifier leur soutien;
  • une préparation de tous les futurs enseignants et professeurs à des situations multilingues à l'école, au collège et au lycée doit être assurée. Chacun d'eux devra de plus disposer de connaissances de base dans deux langues étrangères – particulièrement les langues des migrants – dans le but d'une transmission appropriée de la matière à enseigner;
  • partout en Sarre, l'apprentissage de la première langue étrangère – en règle générale le français – doit commencer de manière ludique et créative dans les jardins d'enfants bilingues et être systématisé par la suite dans les écoles primaires. Il est nécessaire d’harmoniser les deux méthodes (principe d'immersion) et de tirer parti des contacts qui existent au sein de la région transfrontalière. Il convient d’informer et conseiller les parents pour qu'ils appréhendent plus aisément les avantages que présente l'apprentissage précoce d'une langue étrangère et qu'ils soutiennent ce concept;
  • il est indispensable de consolider et de renforcer la transmission linguistique du français dans les domaines préscolaire et primaire, par exemple au travers de modèles de rencontre initiale. C’est dans ce but que les différentes conceptions actuelles doivent être harmonisées et le personnel pédagogique formé en conséquence;
  • il est nécessaire que les élèves qui visent le Hauptschulabschluss apprennent en plus du français aussi l'anglais jusqu'au niveau A1 du Cadre européen commun de référence (CECR). Pour le mittlerer Bildungsabschluss, il convient d'enseigner l'anglais et le français à raison d’au moins trois heures par semaine jusqu'à obtention du niveau B1 pour la première langue étrangère et du niveau A2 pour la seconde. Les élèves de Gesamtschulen qui souhaitent poursuivre leur cursus scolaire dans le second cycle sont tenus d'apprendre la deuxième langue étrangère au moins jusqu'à obtention du niveau B1; les Gesamtschulen peuvent prévoir des cours pour l'apprentissage de base d'une troisième langue en option;
  • au Gymnasium, il faut éviter toute interruption dans l'apprentissage des langues étrangères, c'est pourquoi la deuxième langue étrangère doit commencer dès la classe 5 et la troisième en classe 7 ou 8;
  • les cours de langue étrangère en anglais et français à orientation professionnelle (niveau cible: B1 du Cadre européen commun de référence) doivent devenir la règle dans les écoles professionnelles;
  • il est indispensable de lutter contre toute baisse de niveau d'apprentissage des langues étrangères. Au second cycle, il est souhaitable que le niveau C1 du Cadre européen commun de référence soit atteint dans au moins une langue;
  • il serait avantageux que les cours de langue étrangère se basent à tous les niveaux et dans tous les types d'école plus nettement sur les descripteurs de compétences (can-do-statements) du Cadre européen commun de référence et qu'ils soient harmonisés entre eux. Il faut en outre renforcer la transmission de contextes culturels. Le Conseil linguistique de la Sarre souhaiterait que le land de Sarre renforce davantage les diplômes standardisés reconnus à l'échelle internationale et tenant compte des niveaux du Cadre européen commun de référence. Ils représentent pour l'avenir une composante croissante de la biographie personnelle d'apprentissage des langues et du portfolio individuel;
  • il importe de consolider et d'intensifier l'offre de cours de langues étrangères au niveau de la formation des adultes, particulièrement dans les Volkshochschulen de Sarre.